ACCUEIL > Comprendre le web > Générer des revenus récurrents en tant que Webmaster

Générer des revenus récurrents en tant que Webmaster

    Revenus récurrents en tant que Webmaster

    Une idée séduisante circule autour des métiers du web, celle que le succès (ou plutôt l’indépendance financière) arrive en un claquement de doigts après quelques semaines de travail acharné. Avec de l’expérience, je me rends compte que je me rapproche chaque jour de mes objectifs financier, mais que créer des revenus récurrents quasiment passifs en tant que Webamster se construit plutôt pas à pas.

    L’image qui me plaît le plus est celle d’un château de cartes. C’est beau, c’est facile à faire grandir, mais cela reste fragile et éphémère.

    Je prends par acquis que vous souhaitez devenir Webmaster WordPress ou que vous l’êtes déjà et que vous travailler seul avec des outils spécialisés. Les chiffres que je vous présente ci-dessous sont des chiffres que j’applique moi-même ou qui sont appliqués par des partenaires. Et cela avec des clients spécifiques : des entrepreneurs et des PME.

    Nous verrons donc dans cet article :


    Quel style de revenus réccurents souhaitez vous ?

    Quel style, ou plutôt, quel type de valeur souhaitez-vous apporter ? Comme tout entrepreneur du web, chaque a sa vision d’une activité de Webmaster qui lui convient. Dans le cas où vous souhaitez générer des revenus récurrents, il faut donc absolument prendre en compte le style de vie que vous souhaitez avoir. En fonction de celui-ci, certaines offres seront plus appropriées.

    Les 3 + 1 principaux types de revenus récurrents

    Voyons dès à présent quels sont les principaux types d’offres que vous pouvez proposer avec le bénéfice que vous pouvez escompter par unité :

    1. Les offres dites “clés en main” (de 5 à 50 euros par mois)
      la gestion des abonnements (commission)
    2. Les contrats de prestation (de 50 à 500 par mois)
      maintenance, référencement (le fameux SEO)
    3. Proposer un accès à des ressources (sur-mesure suivant les besoins)
      formations, fiches techniques, etc.
    4. L’étalement des paiements dans le temps

    Voyons donc cela plus en détail. Commençons par…

    1. Les offres clés en main

    Il faut garder à l’esprit que certains clients sont prêts à payer d’avantage pour se dégager des tâches qu’ils ne savent pas faire, ou tout simplement dont ils ne veulent pas s’occuper.

    L’un des cas qui revient le plus est la prise en charge de l’hébergeur, des adresses et des outils.
    Vous payez alors, en tant que Webmaster, tous les frais vous-même, que vous re-facturez à vos clients avec une commission. Cela permet à vos clients de se dégager l’esprit de la technique et de ne pas s’occuper du renouvellement de l’hébergement web et des autres outils. Cela peut représenter (à mon sens) entre 5 et 50 € par service pris en charge.

    Personnellement, je ne pas ce genre de services, car je considère que mes clients doivent rester à 100% indépendants et que je ne souhaite pas m’occuper de ce genre de points administratifs pour le peu de bénéfice que ça apporte. Attention, cela est entièrement personnel et subjectif, cela me convient, ainsi qu’à mes clients. D’autres personnes préféreront proposer ce service. Tout est une question de préférences pour vous et vos clients.

    2. Les contrats de prestations mensuels

    C’est ici que je vois les principaux revenus mensuels. Une fois qu’un site internet est mis en place, celui-ci a besoin d’une maintenance régulière (mise à jour, sécurité, dépannage, référencement). C’est ici que le Webmaster WordPress pourra apporter beaucoup de valeur à ses clients en prenant tout cela en charge et en proposant un forfait mensuel pour les services qu’ils apportent.

    Voici quelques exemples de prestations que vous pouvez fournir :

    • la gestion des sauvegardes,
    • la gestion de la sécurité du site,
    • le contrôle de disponibilité,
    • mise à jour du site,
    • le support,
    • le débuggage / déblocage en cas de dysfonctionnement,
    • un temps mensuel pour des évolutions graphiques ou l’ajout de fonctionnalités,
    • des campagnes publicitaires.
    • etc.

    Je propose personnellement plusieurs types de contrats de maintenance en fonction des besoins de mes clients. Plus le site internet intègre un grand nombre de fonctionnalités, plus celui-ci aura besoin d’un package complet, afin de s’assurer que celui-ci est opérationnel.

    Ici encore, cela dépend de ce que vous préférez faire comme prestations et des besoins de vos clients. J’ai des clients qui ont créé le propre site et qui souhaitent en déléguer la maintenance, tout comme des clients dont j’ai créé le site et qui s’occupe eux-mêmes de la mainteannce.

    3. Proposer un accès à des ressources

    Il est aussi possible de proposer des ressources à vos clients, tel que des cours, des fiches techniques.

    J’ai déjà formé des clients à l’utilisation et la maintenance de leur propre site, car ils souhaitaient être autonomes tout en étant accompagné par quelqu’un de plus technique, capable de les soutenir en cas de besoin. Cela ayant un coût mensuel.

    Il n’existe pas de règles strictes sur ce qui devrait être payant ou non, sauf une : tant que cela apporte de la valeur à votre client, que vous êtes en mesure de l’apporter et que vous êtes d’accord sur un prix : lâchez-vous pour le bien de tous ! 🙂

    4. L’étalement des paiements

    Nous pouvons facilement l’oublier, mais lors de la mise en place d’un site, il est tout à fait possible de proposer un échelonnement sur plusieurs mois voir en années, ce qui rentre alors dans la catégorie des revenus récurrents. Cela peut permettre d’obtenir des contrats que vous n’auriez pas eu sinon, mais aussi de vous créer une plus grande stabilité financière dans votre activité sur une période de temps assez longue (par exemple, 150 euros par mois pendant 1 an).

    Note : je vous conseille vivement de passer par un outil de paiement automatisé tel que PayPal pour gérer des paiements récurrents, afin d’éviter d’avoir à réclamer votre dû chaque mois, ou pire, de tomber sur un client qui décide de ne plus vous payer toutes les mensualités dues pour X raisons. Cela ne m’est jamais arrivé, mais il vaut mieux rester prudent et avoir l’esprit tranquile.


    Conclusion

    Chaque type de revenu doit correspondre à vos préférences, celles de vos clients, mais aussi au style de valeurs et de vie que vous souhaitez avoir. SI vous proposez des contrats avec beaucoup de maintenance et/ou de disponibilités, il faudra alors organiser votre activité en conséquence.

    Pour ma part, je privilégie la tranquillité d’esprit avant tout !

    J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair sur la meilleure manière d’obtenir des revenus récurrents pour le plus grand bonheur de vos clients et de votre compte en banque.

    Et vous ? Proposez-vous des contrats particuliers à vos clients ? Partagez-le en commentaire.

    •  
    •  
    •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.